juin 18

[Concours] Gagne une figurine POP StarWars Chewbacca

chewbacca-star-wars-pop-

 

Déroulement du concours

En savoir plus »

juin 18

[Test] Figurine Pop Star Wars

funko-star-wars

Bonjour à tous.

Oui pour une fois et à mon avis ce ne sera pas la dernière, je vous propose ici de décortiquer du matériel/jouet ou autre produit.

Nous commençons avec deux figurines Pop de la collection Star Wars. L’emblématique Chewbacca et du terrible Boba fett.

Réception très rapide du magasin Disney Store online.

En savoir plus »

juin 17

[Tuto] Hacker un mot de passe windows

hp-a-secure-passwords-100340008-orig

Voici une simple manipulation vous permettant de reprendre la main sur un windows si vous avez perdu le mot de passe. Je pars du principe que vous avez un acces physique à la machine et que c’est votre machine. Testé sur Windows 7 / 8 / 10

 

Pre-requis

1 – Avoir une clé USB

2 – Avoir un autre PC ou pouvoir faire des téléchargements

 

Préparation de la clé USB

1 – Téléchargez le soft suivant : Linux Live USB Creator

2 – Téléchargez l’OS linux prévu à cet effet. System Rescue CD.

3 – Insérez une clé USB (Attention elle sera complètement formatée.

4 – Lancez Linux Live USB Creator En savoir plus »

juin 15

[Tuto] Running With Rifles Serveur dedié

RWR

Bon voila de quoi mettre en place votre propre serveur Running With Rifles. pour savoir quoi on parle lisez le dossier du jeu :) –> ICI meme

 

Tuto Changelog

Vos pré-requis

Un ordinateur (bha oui c’est plus simple tout de même)

Mon tuto sera sur base Windows. Version au choix, cela dit je vous invite a mettre en place une version surper light (une version serveur édition web par exemple)

Avoir WAMP d’installer sur la machine.

En savoir plus »

juin 15

[Dossier] Running With Rifles

Running With Rifles est un RPG open world qui va vous mettre dans la peau de soldats qui vont accomplir une multitude de missions.

Faire reculer l’envahisseur, sauver des otages, détruire un convoi et encore plein de bonnes choses.C’est fou, mais j’ai l’impression de jouer à Canon Fodder avec RWR. Vu de dessus c’est très joli. Une ambiance vraiment bien rendue par les discussions incessantes de vos camarades. En même temps, prenez le temps de lire. Un mot comme « GRENADE » vous donne une indication assez simple. COURIR !!!!

La bande-son est également cool, bon c’est ambiance militaire certes, mais elle a le mérite de bien retranscrire ce qui se trame sous vos yeux. Bon, voyons d’un peu plus près tout cela.

Développeur de ce petit bijou : Modulaatio Games

RWR1 En savoir plus »

juin 14

[Interview] Blackhat les mercenaires du net

Avec l’autorisation de Korben j’ai mis ici une interview d’un Blackhat qui est passé chez les Whitehat. C’est réellement très intéressant. Je vous invite a le lire jusqu’au bout. Bonne Lecture

Merci à Robert Hansen du site WhitehatSec qui a réalisé cette interview.

—————————————————————

Ces dernières années, je me suis efforcé de me mettre à l’écoute de la « communauté black hat ». Celle-ci, souvent considérée comme la face sombre du web, est l’appellation donnée aux individus qui s’adonnent sans hésiter à la cybercriminalité, qui outrepassent volontairement les contrats de licence de logiciels et autres conditions d’utilisation, et qui font commerce de warez, de failles, de botnets, de numéros de cartes de crédit ou de sécurité sociale, d’informations bancaires volées, etc. Pour ces individus, ou les groupes qu’ils composent, le profit est souvent la motivation principale, mais ce n’est pas la seule.

La plupart du temps, malgré leurs réticences, mes interlocuteurs dans le domaine de la sécurité informatique ont conscience de l’utilité d’un dialogue avec les cybercriminels. Malgré cela, on me demande souvent d’expliquer mon raisonnement, en partant du principe qu’à force de fréquenter le diable, on finit par le devenir. Certains vont même jusqu’à insinuer que, pour côtoyer des criminels, il faut soi-même être un peu délinquant.

Je crois au contraire qu’il est extrêmement important que les experts en sécurité informatique maintiennent un dialogue ouvert avec la communauté black hat. C’est assez semblable, en fait, aux discussions régulières entre certains trafiquants de drogue et des officiers de police, dans le cadre de leur profession : si vous ne connaissez pas votre adversaire, comment espérer le vaincre ?

Un « black hat », qui a choisi le pseudonyme Adam, et avec qui j’ai beaucoup discuté, a récemment déclaré vouloir rentrer dans le droit chemin. Pour accompagner cette reconversion radicale, il a proposé de répondre à mes questions, afin que le milieu de la sécurité informatique puisse en apprendre un peu plus sur lui et sur son point de vue. Pour des raisons évidentes, rares sont les black hats qui veulent bien se confier ; cet aperçu unique de leur monde est donc inestimable, même s’il nous est impossible de vérifier les déclarations d’Adam.

Espérons qu’en apprenant comment pensent Adam et les autres black hats, et comment ils communiquent, les spécialistes pourront mettre au point de nouvelles solutions, abandonner certaines technologies inefficaces, et régler les problèmes les plus flagrants.

À l’identique, peut-être que certaines personnes imagineront, à la lecture de cette interview, des peines plus dissuasives, qui empêcheront les actes criminels avant qu’ils ne se produisent ; ou bien trouveront-ils un moyen de tarir les flux financiers, d’abattre les marchés parallèles, voire tout bonnement de détourner les internautes de la tentation de la cybercriminalité, avant qu’il ne soit trop tard. Il y a beaucoup d’informations inestimables à extraire des confessions d’Adam et de celles d’autres black hats comme lui. Mieux encore : nous pourrons peut-être, comme dans le cas présent, amener certains black hats à laisser derrière eux leur vie de délinquant.

L’interview d’Adam s’est déroulée sur plusieurs jours, et a demandé de nombreux échanges. Par conséquent, ces derniers ont exigé un travail de révision conséquent, afin de rendre le texte lisible ; cependant, ces révisions se sont limitées à l’orthographe, la ponctuation, et autres corrections de ce type. Le sens premier du texte, lui, est resté inchangé, et retranscrit parfaitement les mots d’Adam.

slide_072914-blackhat-crack-1-100363677-orig

Q : Pouvez-vous décrire quelles sont, selon vous, vos compétences en matière de piratage et de sécurité informatique ? En savoir plus »

juin 10

[Dossier] Hatred (Steam Version)

Bon, alors ce jeu fait parler de lui en mal et en bien. Le côté ultra-violent ressort beaucoup dans ce que j’ai pu lire ou entendre. J’ai vu comme tout le monde, je pense, l’intro du jeu. Le noir et blanc est du plus bel effet. Cela doit atténuer un peu le côté sanglant de l’action. Les exécutions sont très réalistes et surtout violentes c’est assez bluffant.

N’oublions pas les autres jeux tout de même. Mortal Kombat par exemple … c’est aussi très sanglant et l’intérêt du jeu est tout juste limité aux fatality extrêmement hard. GTA maintenant, être dans la peau d’un trafiquant ou délinquant ne choque que moi ? Oui nous pouvons suivre les missions du jeu. Mais cela reste malsain au fond. Donc Hatred oui c’est du sang pour du sang, mais c’est aussi un défouloir ultime. J’ai donc pris ce petit jeu qui vous en coûtera 15 euros sur Steam (Juin 2015). Je mets mon cerveau de côté, je mets ma rage en avant et c’est parti pour un tour d’horizon du jeu.

Le ton est donné tout de suite. Après un rapide tutoriel où on vous apprend à vous servir de votre arme principale, des grenades et des exécutions. C’est parti, la première mission consiste à … tuer un certain nombre de civils pour pouvoir terminer le niveau. Sur votre petit hud vous allez pouvoir repérer des points d’intérêt. Une fête par exemple, je ne suis pas invité ? Pas de souci, je vais faire comme chez moi alors. J’entre et je défouraille tout le monde. Une station-service je vais la faire exploser. Ce sont des sortes de missions secondaires qui vous donneront des vies (point de respawn). Pour gagner de la vie (jauge de vie) rien de plus simple, les exécutions sont là pour ça. Donc ne soyez pas trop sauvage de la gâchette afin de laisser en vie vos victimes.

Hatred En savoir plus »

juin 09

[Histoire] Un an plus tard …… 1er Partie

Cela fait un an, jour pour jour, que l’apocalypse zombie a eu lieu. Nous survivons très difficilement. Depuis le temps beaucoup de choses sont pourries, il n’y a plus d’eau ni même d’électricité. Nous avons mis en place des installations de fortune pour transformer l’eau de pluie en eau potable et nous produisons un peu d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques.

Nous avons perdu nombre de survivants. Nous nous méfions des nouveaux, nous en laissons même mourir devant notre porte. Notre maison est bien protégée. Il n’y a plus aucun accès depuis le rez-de-chaussée. Nous devons franchir un mur, puis utiliser des palettes pour monter au premier étage. Une fois arrivé dans la première pièce, il y a une énorme porte métallique… et une sentinelle qui veille de l’autre côté. C’est donc une maison la plus sécurisée du quartier, en tout cas je n’en n’ai jamais vu comme celle-là depuis que je sors ramasser des objets dans ce qui reste de la ville.

Aujourd’hui est un jour spécial et pour fêter notre première année de survie, je décide de faire une sortie au supermarché qui se trouve à un petit kilomètre d’ici. Je ne suis jamais parti dans ce coin, simplement parce que la quantité de morts y est impressionnante. À croire que tout le monde s’est précipité là-bas lors de l’apocalypse.

dying_light_fan_art_by_jimykx-d6bux88 En savoir plus »

juin 09

[Histoire] Un an plus tard …… 2ieme Partie

J’entends le vrombissement du moteur, un truc de fou. C’est fort, c’est grave, ça en a sous le capot. J’agrippe le levier de vitesses. Je passe la première, lance les tours et relâche la pédale d’embrayage. De la fumée noire sort des pots d’échappement tandis que de la fumée blanche se forme sous les pneus surdimensionnés du véhicule. Me voilà parti, je dévale les rues à toute vitesse.

Quelques rares zeds font leur apparition dans la rue. Ils se jettent sur mon camion, mais rien ne m’arrête. On peut entendre les os se briser en mille morceaux. J’arrive à la dernière ligne droite. C’est au fond après la barrière, les zeds sont de plus en plus nombreux. Mais je suis ravi de voir que mon Goliath ne ralentit pas du tout.

Je défonce la barrière et arrive enfin sur le parking. Malgré la quantité de morts, mon véhicule avance toujours de plus belle. Mais maintenant que je suis dans cette purée de mort, je me demande comment je vais faire pour sortir de mon camion, et où est l’entrée du magasin. Je commence par faire un tour, puis deux, je ne remarque rien sur mon camion et pourtant, mon petit Goliath est en train de souffrir. Toute cette barbaque qu’il avale est en train d’obstruer les entrées d’air indispensable au refroidissement du moteur. La surchauffe ainsi générée excite un voyant d’alerte qui vient illuminer mon tableau de bord. Je néglige cet avertissement et continue ma purée maison. Ce qui devait arriver arriva, j’ai de moins en moins de pêche sous le pied et de la fumée blanche commence à sortir du capot du Goliath. Je trouve rapidement une sortie de secours.

l_armee_des_morts_photo_2 En savoir plus »

juin 09

[Histoire] Un an plus tard …… 3ieme Partie

J’arrive en bas sans encombre, à croire que les zeds n’aiment pas les cages d’escalier. J’entrouvre discrètement la porte. Je ne vois rien de spécial sauf un amas de zeds au loin en train de faire des courses. Par chance le plan du magasin et juste devant moi. Je cherche rapidement les épiceries, car je suis venu prendre tout ce que je peux en bouffe non périssable. Des boites de conserve c’est bien la seule chose qui soit encore mangeable ici. Punaise un Leonidas est présent, dommage, mais je pense que le chocolat c’est foutu.

Hum par contre un magasin attire mon œil. « Au pays des conserves » si ce n’est pas un signe du destin, je ne sais pas ce que c’est. Je prends une photo du plan pour me diriger vers lui. Un sentiment bizarre me traverse, sans réfléchir plus longtemps je me baisse pour être à ras de terre quand la porte explose en mille morceaux. Mon ami le géant et de retour et visiblement très énervé. Peut-être aussi un peu intelligent vu qu’il m’en veut à mort et me cherche ce con-là. Il se met à hurler comme un fou. Si bien que la horde au loin se dirige vers moi.

Bon pas le temps de discuter mon grand j’ai piscine, mais une prochaine fois on papotera avec plaisir. Je pars en courant à l’opposé de mon objectif conserve et me dirige vers un magasin de bricolage. Si je n’arrive pas à trouver une arme correcte là-bas j’irai chez Jouet Club.

ob_fdbb8c47953cfdef9bedfc11f55c942a_la-horde En savoir plus »

Articles plus anciens «

Voir plus d'éléments

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE